jeudi, décembre 13, 2007

Déjeuner dans la Baignoire ... de Joséphine de Beauharnais



Cela faisait des semaines que j'entendais parler de Marie-Josèphe Rose Tascher de la Pagerie

Pas un jour depuis mon arrivée en Martinique sans que l'on me cite la "Baignoire de Joséphine", ou que l'on me conseille plus que très vivement de faire cette "excursion".

Nous avons cependant pris notre temps car nous trouvions cela un peu "piège à touristes" d'ailleurs ce fut le cas, mais pas que …

Alors déjà, vous devez faire partie des "pseudos initiés" qui se refilent les "bons" plans.

C'est comme ça que nous avons obtenu à plusieurs reprises les mêmes coordonnées téléphoniques du pêcheur avec lequel (aux dires de toutes nos relations) nous devions impérativement faire cette sortie … en Mer. Lui et pas un autre !



En effet la fameuse visite à la Baignoire de Joséphine consiste à partir très tôt "caboter" en bateau vers des îlets, nager dans une mer couleur turquoise à la transparence irréelle. Admirer les fonds blancs, la côte et en pleine mer dans l'eau avoir son "baptême du rhum".



Je m'explique : rendez-vous pris la veille, nous arrivons très tôt à la Marina du François. Là se trouve déjà un groupe de personnes qui attend comme nous le fameux pêcheur. Nous sommes un peu surpris puisque nous pensions être les seuls avec lui aujourd'hui.

Il arrive enfin, téléphone portable vissé à son oreille et apparemment prend d'autres rendez-vous. Un vrai Business Man ce pêcheur.

Après maintes salutations et palabres, nous nous retrouvons avec lui dans un superbe et surtout très puissant bateau, alors qu'il a dispatché tout son petit monde sur 3 autres bateaux. Il m'expliquera plus tard en mer qu'il est tellement sollicité qu'il fait travailler d'autres pêcheurs de la Marina.

Oh Merci ! Grand Môsieur de nous avoir donc gardé avec vous.



Dans un premier temps nous naviguons entre les fameux 8 îlets avec anecdotes à l’appui. Nous apprenons par exemple que sur l'îlet Oscar fut tourné "Le sauvage" : Oh ! Ah ! Oh ! Ah ! car nous sommes bon public !



On nous débarque alors une petite heure sur un îlet pour au choix : barboter, bronzer ou plonger dans des fonds translucides. Les plus septiques et impatients diront qu'ils n'ont pas besoin de venir jusque là pour nager ou bronzer en Martinique …

Entre 2 apnées j'observe notre pêcheur Golden Boy qui fait 2 allers retours entre le François et l'îlet pour y déposer d'autres "touristes" et rentabiliser un maximum sa petite entreprise ...

Le revoilà enfin, "en élus du jour" nous remontons à bord avec lui suivi par les 3 autres bateaux de pêcheurs bondés eux.

Là pour le plaisir des amateurs de pleine mer et de vitesse, nous avons droit à un vol plané sur l'eau, les moteurs étant à fond. Perso et contre toute attente j’ai adoré.



Nous dépassons un gros bateau, autour duquel sont disséminés plus de 60 personnes dans l'eau. Toutes auront bientôt un verre à la main et prendront ensuite la pause photo avec un "faux" capitaine en tenue blanche et renfort de galons dorés.

A cette étape notre pêcheur nous fait un discours et peste limite "scandalisé" contre ce type de prestation, et fait l’éloge de sa formule à lui, plus personnelle, plus authentique : "vous serez tous seuls" qu'il dit ! … Nous entendons alors derrière nous les 3 autres bateaux "partenaires".



Il coupe les moteurs en pleine mer, et là manu militari nous devons tous nous jeter à l'eau … dans ce qui serait donc la "fameuse baignoire de Joséphine".

L'eau nous arrive tous à la taille. A mon humble avis la Joséphine elle n'a jamais mis les pieds, ni les palmes d'ailleurs dans le coin.

Distribution de gobelets blancs et commence alors le "Baptême du Rhum" qui consiste à trinquer dans l'eau. Spectacle particulier que de voir tous les gens barbotant dans l'eau un gobelet à la main, et pour certains et même certaines finir la bouteille au goulot, voire les bouteilles …

Si vous n'êtes pas rhum, (heu ... restez chez vous ! c'est encore le mieux) c'est un peu mal barré pour vous croyez moi.

Idem pour les enfants : alors soit vous êtes un camélidé et vous tenez sans une goutte d'eau, ou alors votre progéniture devient alcoolique et rhum addict.

De toute la matinée pas une goutte d'eau de prévue : du punch, du punch, du punch, du rhum, du rhum, du rhum … Prévoir votre eau, surtout si vous avez avec vous des enfants.



Pendant que tout le monde est dans l'eau, un jeune homme plateau énorme à bouts de bras distribue dans l'eau de délicieux acras à qui ne pense pas qu'à boire.

Je fais un brin de causette, admirative devant sa technique de "je nage, je sers à manger en même temps et en plus je cause à cette gourmande !". Bon Ok je dois l'avouer, de faire copain-copain cela m'a aussi permis d'être de loin celle qui a le plus mangé d'acras tous chauds : un régal !

Quand tout le monde est saoul rassasié, direction en bateau vers un autre îlet pour le reste de la journée. J'ai envie de dire que la fiesta continue pour certains, puisque au programme, re dégustation de rhum (là de miraculeuses bouteilles d'eau apparaissent. Ouf !) et déjeuner … arrosé.



Pendant que l'équipage se transforme en barmen et cuistots, nous avons tout le loisir de nager, bronzer et nager encore dans ces espèces de cuvettes en pleine mer où l'eau est très peu profonde, juste au niveau du nombril.

Vers 13.00 les (quand même nombreux) enfants déjeunent les premiers d'un délicieux colombo de poulet, puis vient notre tour avec le même colombo de poulet et de superbes grosses langoustes en sus. Les portions sont très généreuses, nous voilà repus. Les Boissons coulent toujours à flot et de très juteux ananas seront servis en dessert à volonté.

En fin d'après midi après avoir encore profité de ce lieu paradisiaque, le retour se fera de nouveau en bateau vers la terre ferme et toujours à très grande vitesse pour d'autres sensations fortes.



Le bilan final de la journée sera mitigé surtout pour les neveux pour qui une plage ressemble à une autre plage et pour qui l'attente entre les îlets sembla très longue. Les tarifs et les prestations sont normalement prévus pour les enfants aussi, sachant que nombre de touristes viennent en famille et qu'ils ne vont pas laisser leurs enfants dans la chambre d'hôtel hein, alors qu'ils sont en vacances !

Personnellement je suis quand même d'avis que cette excursion n'est pas adaptée à des enfants. (trop chaud, trop long ... trop arrosé !)



Il existe de nombreuses excursions organisées "aux fonds blancs" par des agences. Mais je conseille de préférer des balades en yoles de pêche (6 pax au maximum). Il est facile de s'entendre directement avec un pêcheur (homologué et assuré) de la Marina du François dès 08.45 du matin avant la foule, et un jour de semaine c'est encore mieux.

Mon autre petit bémol est aussi le fait que le week-end la tentation est grande de multiplier les allers-retours pour certains pêcheurs.

Enfin chez certain mais pas tous, le repas toujours bien arrosé est plus ou moins copieux avec langoustes ou pas.



Car finalement c'est bien aussi du repas dont il est question ici !




Copyright 2005-2008 www.lescasserolesdenawal.fr Tous droits réservés ©

Index des recettes

5 commentaires:

  1. Je suis au bureau, il fait encore nuit sur Paris, alors tes photos me font un effet... Il y a des blogs qui font du traffic d'enfer avec des photos sexy, toi geniale, va faire un traffic de paradis avec ton soleil, tes flots emeraude et les petits plats qui vont bien avec. Merci Nawal.

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme13.12.07

    Coucou ,"La baignoire ,"je l'ai faite avec un groupe de touristes .......le rhum dans l'eau ,j'aime et pour le repas nous étions aller à l'Ilet THIERRY ,c'est aussi magnifique et c'était la fête .Pour le pêcheur on m'en avait parler ,c'est pourquoi nous avions pris cette sortie par une agence .C'est vrai il faut le faire dans la semaine ,trop de monde en week end .
    Je dois te bigophoner bientôt mais suis en pleins travaux ,alors mon bronzage fout le camp......et oui je suis à l'intérieur de ma maison ...hihihi ...!bisou A+Colette
    http://colbro.canalblog.com

    RépondreSupprimer
  3. Trop dure la vie. Tu sais quelle température il fait à Paris? Moi non plus, je n'ose même pas regarder! Je sens que je vais prendre la direction des Fonds Blancs, mais en excursion privée avec quelques potes békés!

    RépondreSupprimer
  4. Fauvette18.12.07

    Contente de t'avoir retrouvé chère Nawal.
    Ok pour des huîtres à Paris lors de ton passage !

    RépondreSupprimer

  5. > Chère Tilly,
    Si je pouvais ce sont des "flots" de Soleil que je t'enverrai :-)
    > Miss Colette,
    I Call you very soon ;-) Je suis passée aux 3 îlets hier, et j y serai encore cette semaine. On va y arriver ;-)
    > Mea Culpa Patrick ;-)
    Tu sais j'ai "Mes" Parisiens qui me donnent la météo à chaque coup de fil ou mail. Je ne te parle même pas de ma Famille Lorraine, mais bon eux ils viennent réveillonner ici, on va les requinquer !!!
    Je te souhaite de Bonnes Fêtes de fin d'Année.
    > Fauvette Ma Chère Amie,
    Depuis ton billet, je fais une fixation sur des huîtres ... Slup !!!

    RépondreSupprimer

Merci pour vos Visites et vos Commentaires.
A très Bientôt !
Thanks for stopping by !


Index des recettes