vendredi, septembre 23, 2005

Confit d'Oignons jaunes aux Pruneaux



M
ardi soir j'ai frôlé le "drame", oui le drame Mesdames Messieurs ... Pourquoi ?

Et bien je n'avais plus de confit d'oignons rendez vous compte, alors qu'une jolie terrine de poulet à l'estragon exaltait ses saveurs en attendant de finir tranchée dès le lendemain.
En temps normal j'aurai fait l'acquisition d'un de ces jolis bocaux tout prêts renfermant un délicat confit aux raisins blonds, mais ce Blog Culinaire et ma présumée "science" en Blogologie Culinaire, m'ont retenus de recourir à cette éventualité bien tentante. Il faut dire que je devais déjà secrètement "culpabiliser" à cause de la visite impromptue et non avouée de l'Homme au casque rouge et aux boîtes carrées en carton cette même semaine. Non sûrement aucune cause à effet, mais me voilà à l'heure de regarder un doc à la Télé ou mieux de lire, préparant avec entrain mon confit d'oignons jaunes aux pruneaux.


Bon je dois aussi dire que là, remisée au placard la Bloggeuse Culinaire précise, c'est à dire que j'ai cuisiné à ma façon à moi sans balance culinaire ni mesures, mais avec mon pif comme d'habitude. Pour mettre en ligne la recette aujourd'hui j'ai fait une simulation voire même une reconstitution, sachant que le bocal aura tenu deux petits jours à peine. Vais être obligé d'en refaire ...


Pour un bocal éphémère de Confit d'oignons jaunes aux pruneaux :


4 oignons moyens (415 grammes pour moi avec les doublures d'oignons ...)
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
10 grammes de beurre (ou une cuillère à café de beurre)
6 graines de coriandre écrasées
1 morceau de sucre roux
1 cuillère à soupe de sirop de grenadine
6 pruneaux dénoyautés et hachés grossièrement
6 cuillères à soupe d'eau
2 cuillères à soupe de vinaigre Balsamique
10 cuillères à soupe de vin rouge. (ou de l'eau)
quelques brins de thym frais ou séché
2 à 3 feuilles de laurier
sel
poivre du moulin

Dans une cocotte en fonte mettre l'huile et le beurre, rajouter et faire suer les oignons jaunes émincés à feu très doux jusqu'à ce qu'ils deviennent translucides, soit environ dix à quinze minutes.
Rajouter les graines de coriandre écrasées, le morceau de sucre roux, la cuillère de grenadine, le thym et le laurier. Sel et poivre.
Prolonger la cuisson de vingt minutes toujours à feu doux, afin de colorer les oignons. Enfin j'ajoute les pruneaux hachés, l'eau, le vinaigre balsamique, le vin rouge et je continue la cuisson quinze minutes jusqu'à réduction presque complète, selon votre goût.
Ce confit d'oignons jaunes est meilleur le lendemain, et personnellement je le préfère froid. On peut remplacer les pruneaux par des raisins secs blonds pour une autre variante fort goûteuse.



J'ai re testé pendant ces deux jours, dans un souci d'exactitude dans ma pseudo recherche de goûts : en nombreuses tartines sur du bon pain aux noix, avec terrine de poulet, mousse de canard et encore foie gras. Ultime essai et pas le plus convaincant avec du corned beef bien épais.
Oui je vous l'accorde mon abnégation et mon dévouement sont remarquables ...


Copyright 2005-2008 www.lescasserolesdenawal.fr Tous droits réservés ©
Index des recettes

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour vos Visites et vos Commentaires.
A très Bientôt !
Thanks for stopping by !


Index des recettes