mercredi, janvier 21, 2009

100 Milliards d'Etoiles la Lune des Langoustes à gogo des Vivaneaux grillés la Mer et moi ...

Avant avant hier seulement en faisant ma première Galette des rois à la frangipane (elle était carrée pour changer), je me suis dis gloooops nous ne sommes donc plus début Janvier et encore dans l'esprit des fêtes de fin d'année ?!?
Faut dire que moi avec mon néo-rythme Tropical, je suis encore en plein dans mon réveillon du nouvel An : C'était tellement Extra que je voudrais encore y être ... Et puis tout va très vite.
Pour ce deuxième réveillon en Martinique, je souhaitais quelque chose d'original avec un esprit Caraïbéen.
Un nouvel An dont je me souviendrais longtemps après mon retour en Métropole.
Au choix : fêter la nouvelle année à la maison avec des amis, presque déjà fait à Noël puisque cette année c'est nous qui recevions le 24 au soir.
Ou alors il y avait bien cette big big soirée à 250 personnes (arghhh) sous un superbe Carbet, il parait que nous étions déjà une petite "tablée intime" de 37 convives : Chic !!!
Il est évident que l'idée de passer cette soirée avec 35 supers potes était très tentante, même si il fallait pour cela se mettre sur son double trente et un, avec robe longue et talons hauts toussa toussa ...
Rien de Tropical ni d'inoubliable me direz vous et je vous l'accorde.

Depuis plusieurs mois, l'envie et l'idée d'un bivouac sur la plage nous trottait dans la tête sans trouver l'occasion de le faire. Voilà l'occasion était là, nous allions passer la soirée et la nuit du réveillon du Nouvel An  sur une de nos plages préférées de la Mer des Caraïbes !
(Nous aurions pu rester "tranquillou" à la maison sur la terrasse et voir la mer certes.
Et puis rien d'extraordinaire non plus si on est habitués au Camping, ce qui n'est pas mon cas bien au contraire ce sera ma première nuit à la belle étoile et sur une plage).

Nous avions trois envies de plages toutes au nord de l'île pour le côté un peu plus sauvage et surtout "désert". "Notre" plage fétiche sur la presque île de la Caravelle était d'office éliminée à cause de ses 45 minutes de crapahutage en pleine Mangrove avant de la découvrir. Pareil pour l'Anse Couleuvre tout au nord, 10 minutes à pieds en pleine forêt, c'était juste pas envisageable avec tout notre barda à transporter ...

Nous étions déjà deux, puis très vite trois, cinq, enfin nous partimes à deux et arrivames à dix !
Il fallait maintenant organiser tout ça et je dois dire que si ce fut un réel succès et une soirée mémorable c'est grâce à la logistique béton des garçons pour le "camp".
Jugez plutôt nous avions même pour nous dix, des lits picots avec moustiquaires en plus des bâches tendues entre les cocotiers, une douche "portative", des tables et des chaises pour dix, hamacs, sans parler de la très pratique cuisine de campagne plage à la glacière géante.
Installation le 31 vers midi : La salle à apéroter et manger sur la belle plage du Carbet au sable noir juste avant Saint-Pierre au pied de la Pelée.
En 1502 Christophe Colomb découvre la Martinique et pose son pied sur la belle Anse du Carbet !

La Cuisine sur la plage est elle aussi installée dès le début : trois barbecues pour les Langoustes, Poissons, Bananes, Merguez, poulet et légumes du déjeuner du premier. un feu tri-pattes, pour les pommes de terre, les haricots rouges, le riz et surtout préparer le petit déjeuner du premier Janvier.

Une heure après, le "camp" tout beau est prêt sous l'oeil taquin et vigilant de notre Ami Joseph.
Joseph habite depuis toujours une maison derrière sur la plage, il fut 55 ans durant marin pêcheur. Aucun de ses enfants n'a reprit cette activité à son grand regret. Un de ses fils cependant pêche le week-end pour le plaisir. Si nous sommes sur la plage et que nous voyons au large sa yole, c'est la garantie de dîner d'un beau poisson tout frais.
C'est toujours très enrichissant d'échanger des heures durant avec Joseph sur sa vie et son ancienne activité. Nous avons en partie choisi cette plage les sachant à proximité lui et sa famille, tout au long de la soirée et la journée du lendemain nous avons  eu le plaisir de leur nombreuses visites sur notre "camp" festif.
En attendant l'arrivée de tous nos amis pour ce réveillon, il y eut un pot de l'amitié, un bon bain de soleil avant et après une baignade et re des pots de l'Amitié.
A 17 heures nous sommes au complet et profitons des dernières heures du jour et admirons de concert sur la plage le coucher du soleil guettant un éventuel rayon vert.
Au bout d'un moment le plus affamé d'entre nous annonça le début d'un long apéro. Les amies fouillèrent dans la géante Glacière-frigo pour nous préparer in situ de délicieux canapés de circonstance pour un réveillon : un vrai délice varié et goûteux. Le saumon fumé et le foie gras ont une saveur décuplée face à la mer ...
Pendant l'Apéritif les trois barbecues sont pris d'assaut par les amateurs de Langoustes. Ils étaient nombreux et je dois avouer que c'était vraiment tout simple et Excellent.
De mon côté et sur la plage même, j'ai fini d'écailler les vivaneaux et de les rincer avant de les mettre à mariner dans du jus de lime, de l'ail, du gingembre frais, du piment et du colombo.
On a choisi de manger local, soit du riz, des bananes plantains et des haricots rouges que je n'avais qu'à réchauffer pour accompagner notre poisson grillé.

Mon réveil matinal sur la plage du Carbet ... Magique !

Un très beau réveillon en très agréable compagnie, arrêter le temps pour se regarder dans les yeux, trinquer, se dire le plaisir d'être ensemble là ici et maintenant.
Un menu très alléchant, des rires, des fous rires, des bulles,   des baignades à minuit, à deux heures et encore et encore. 
De la joie, de l'Amitié, de l'Amour, des échanges, une Belle Année qui commence ...
Des visites en maillots de Bain et paréos à deux restos à proximité pour claquer la bise aux amis y festoyant. Retour sur le camp pour poursuivre les agapes et recevoir à notre tour les amis des restos du coin venus eux aussi partager des bises et des bulles.
Nager encore, craindre un peu quand même la noirceur du fond de la mer de nuit, mais si peu ...
Rire encore, se sécher, reprendre du dessert, chanter des "chanté Nowel" à pas d'heures. 
Sous un magnifique ciel aux Milliards d'étoiles, s 'évanouir enfin de sommeil à plus de quatre heures trente dans une enfilade de lits confortables et rangés face à la mer comme des sardines. Rire, s'étonner de l'absence de moustiques et abandonner les moustiquaires.
Attendre que tout le monde s'endorme pour faire des photos cocasses mais inoubliables. Ne dormir qu'une heure et retirer le portrait des uns, puis courir sur la plage claquer  la bise à Joseph le vieil Homme merveilleux de la mer, plus que matinal ...

Après le petit déjeuner, prendre le temps de prendre son temps, lézarder dans l'eau "accroché" au bar flottant en attendant joyeusement de passer encore à table !


Préparer avec plaisir le premier petit déjeuner de l'année avec ses bons amis, les réveiller doucement ...
Puis ne plus rien être capable de faire de la matinée par saine fatigue, rire, prendre un nième bain de mer, se laisser dorloter à midi, un autre festin de grillades joyeuses au déjeuner, d'autres bulles, des émotions ...
Voir la journée finir trop tôt vers 17 heures, ranger tout le camp, tout nettoyer, rendre la plage à la nature et à ses habitants.
Voir les premiers partir, les embrasser encore, les remercier pour ce Bel An
Re-nager un coup, faire la causette encore à Joseph en lui promettant d'être là cet été pour ses 80 ans.
Retourner dans l'eau sous son oeil ébahi et les moqueries de ses grandes filles, toutes endimanchées et belles face à nos petites tongues et maillots colorés de ce début d'année.
Profiter de ces instants et les graver à jamais dans sa mémoire ...

La nuit venue "enfin" et après une logistique du tonnerre, à la maison s'évanouir dans son "vrai" lit et sans un merveilleux ciel étoilé avec un  doux sourire d'aise sur les lèvres : l'Année sera Belle et Gourmande !

Copyright 2005-2009 www.lescasserolesdenawal.fr Tous droits réservés ©

13 commentaires:

  1. Je me suis régalée sur ton billet tant par la nourriture que les photos magiques pour un Jour de l'An ailleurs qu'au froid !
    Merci pour ce partage et bonne année

    RépondreSupprimer

  2. Bonjour Mamounette,
    Merci je "craignais" que cela ne fasse trop cliché ou carte postale ;-)
    A Bientôt et très Bonne Année aussi !

    RépondreSupprimer
  3. Et glooops ,voilà encore de belles journées en MARTINIQUE .On ne peut que rêver ......ah les langoustes grillées et le petit punch dans la mer un soir de réveillon.....Bon allez j'arrête ,je fais ma valise ,demain gloops Pariiiiiiiiiis .....gros bisous

    RépondreSupprimer

  4. Rhooo Colette,
    Je pensais juste à toi en sirotant mon Thé du matin ;-)
    La Mer est calme et le temps magnifique, je regardais vers chez toi en face aux Trois Îlets si tu n'étais pas toi aussi sur ta terrasse ensoleillée hu hu hu !

    Ahhhhhhhh Paris certes je t'envie un chouïa quand même, mais l'achat de gants et Pull en laine en ta compagnie la semaine dernière à Fort-de-France, m'a un peu refroidie ;-)
    Très Bon séjour Métropolitain M'dame, des Bizzz à toi et tes Filles !

    RépondreSupprimer
  5. Je ne suis pas trop fana des réveillons, mais là il faut dire que j'aurais bien aimé y être !

    Très appétissant le poisson, et surtout les langoustes (miam).
    Maintenant, grâce à toi je sais comment on peut faire cuire les bananes plantain, (enfin quand on est au bord de la mer ou en plein air !).

    Ma chère Nawal, merci, c'est un beau reportage, et cela fait du bien, oui grand bien, à voir, à lire !
    Bises amicales !

    RépondreSupprimer
  6. Bon j'ai perdu mon comment..
    je disais que la vision de toutes ces photos, langoustes, poissons grilles, plage, cocotiers est insupportable alors je suis allee acheter un barbecue ....bises et merci pour ce beau recit..

    RépondreSupprimer
  7. Effectivement...magique!

    RépondreSupprimer

  8. Bonjour Mesdames ;-)

    > Fauvette,
    Ma Chère Amie, je te prévois dans quelques jours une recette de bananes plantains sans mer ni barbecue d'ailleurs ;-)

    > Véronica,
    Je suis désolée pour le comment perdu et "l'insupportabilité" de ce post ;-) ... Mais je suis ravie pour ton BBQ hu hu hu.
    Bizzz z'aussi !

    > Gracianne,
    Oui je ne suis pas très réveillon normalement, mais là c'était vraiment Extra ;-)

    Merci pour vos visites. A Bientôt !

    RépondreSupprimer
  9. Un régal de voyager avec toi!superbes photos qui donnent envie de partir!

    RépondreSupprimer

  10. Merci Chantal, tu m'en vois ravie !
    A Bientôt :-)

    RépondreSupprimer
  11. Mhhh... Chouettes photos de barbecue...

    Il faut absoluement que je tente une fois des langoustes de cet acabis sur ma grille.

    Et les bananes plantins, c'est vrai que ca se laisse griller sans probleme. Tu les fais comme ca, sans rien ajouter ?

    RépondreSupprimer

  12. Bonjour Oh Grand Seigneur du Feu :-)
    Pour les Langoustes Attention c'est très addictif ...

    Sinon j'ai répondu à ta question sur les Bananes plantains et c'est là :

    http://www.lescasserolesdenawal.fr/2009/01/banane-plantain-banane-farine-sur-le.html

    Merci pour ta visite !

    RépondreSupprimer
  13. Merci !

    J'en prend bonne note...

    RépondreSupprimer

Merci pour vos Visites et vos Commentaires.
A très Bientôt !
Thanks for stopping by !


Index des recettes